en
Professional article
Open access
French

État fébrile : traiter ou ne pas traiter ?

Published inRevue médicale suisse, vol. 12, no. 535, p. 1742-1746
Publication date2016
Abstract

L'état fébrile (EF) fait partie intégrante de la réponse immune contre les pathogènes, mais il est généralement considéré comme délétère et source d'inconfort, d'où l'usage fréquent d'antipyrétiques. Très peu de données cliniques encouragent cette pratique. A ce jour, certaines études plaident pour les bénéfices de l'EF, à savoir une réponse immune améliorée et une croissance des pathogènes inhibée. Certains auteurs recommandent donc le traitement de l'EF uniquement dans des situations particulières, comme une atteinte neurologique ou cardiopulmonaire ou lors d'un EF d'origine non infectieuse. Les données disponibles soulignent que le traitement systématique de l'EF n'améliore pas l'évolution de la maladie, sans toutefois l'aggraver non plus, et plaident pour ne traiter que les EF mal tolérés.

Keywords
  • Antipyretics/therapeutic use
  • Fever/drug therapy/immunology
  • Humans
  • Immunity/physiology
Citation (ISO format)
MARTINVALET, Mihaela N, ITEN, Anne Clemence Marie, STIRNEMANN, Jérôme. État fébrile : traiter ou ne pas traiter ? In: Revue médicale suisse, 2016, vol. 12, n° 535, p. 1742–1746.
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
ISSN of the journal1660-9379
252views
47downloads

Technical informations

Creation10/24/2019 12:57:00 PM
First validation10/24/2019 12:57:00 PM
Update time03/15/2023 6:21:25 PM
Status update03/15/2023 6:21:24 PM
Last indexation01/17/2024 6:47:24 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack