UNIGE document Master
previous document  unige:12607  next document
add to browser collection
Title

Lien entre processus d'autocontrôle, impulsivité et régulation émotionnelle: l'implication de l'hypothèse du « Gateway »

Author
Hislaire, Julia
Director
Denomination Maîtrise universitaire en psychologie, orientation psychologie cognitive
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2010
Abstract Cette recherche a pour but d'explorer l'impact d'un processus d'autocontrôle récemment mis en évidence sur l'utilisation de stratégies de régulation émotionnelle non-adaptatives et l'impulsivité. Nous nommons ce processus d'autocontrôle "la coordination interne-externe". Il s'agit de la capacité à passer de façon flexible et contrôlée des représentations internes (non générées par l'environnement) aux représentations externes (générées par l'environnement). A cette fin, nous avons investigué les liens entre une tâche informatisée qui permet de mesurer cette capacité de coordination (la tâche de l'alphabet), une échelle de régulation émotionnelle (CERQ), une échelle d'impulsivité (UPPS) et une échelle de dépression (BDI) chez des jeunes adultes, issus de la population générale, âgés de 18 à 32 ans. Les analyses corrélationnelles n'indiquent aucun lien entre la coordination interne-externe, la régulation émotionnelle et l'impulsivité. En revanche, elles indiquent un lien significatif entre les affects négatifs (mesuré par la BDI) et l'utilisation de stratégies de régulation émotionnelle non-adaptatives ainsi qu'un lien significatif entre les affects négatifs et l'impulsivité. Les analyses de régressions linéaires multiples mettent en évidence un effet modérateur de la capacité de coordination interne-externe sur le lien entre les affects négatifs et l'utilisation de stratégies de régulation émotionnelle non-adaptatives comme le blâme de soi et la rumination. Cet effet modérateur se traduit par le fait qu'en présence d'affects négatifs, des difficultés à désengager l'attention des représentations internes augmentent la tendance à ruminer et à se blâmer suite à un événement de vie négatif.
Full text
Master (527 Kb) - public document Free access
Structures
Research group Unité de psychopathologie et neuropsychologie cognitive (UPNC)
Citation
(ISO format)
HISLAIRE, Julia. Lien entre processus d'autocontrôle, impulsivité et régulation émotionnelle: l'implication de l'hypothèse du « Gateway ». Université de Genève. Maîtrise, 2010. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:12607

965 hits

3807 downloads

Update

Deposited on : 2010-11-24

Export document
Format :
Citation style :