UNIGE document Maîtrise d'études avancées
previous document  unige:12598  next document
add to browser collection
Title

Comportements problématiques chez les adolescents en rupture de formation : implication de l'impulsivité et des stratégies de coping

Author
Joye, Laetitia
Director
Denomination MAS en évaluation et intervention psychologie
Defense Maîtrise d'études avancées : Univ. Genève, 2010
Abstract L'agir est un mode de fonctionnement très prisé à l'adolescence et de ce fait les comportements problématiques sont extrêmement courants et peuvent prendre des formes variées telles que l'abus de substances, l'absentéisme scolaire, les actes de délinquance ou encore les conduites sexuelles à risque. Cependant, pour certains adolescents, ce mode de fonctionnement peut avoir des conséquences à long terme, notamment sur leur réussite scolaire et professionnelle. Ce travail a pour but d'identifier certains mécanismes psychologiques qui sous-tendent ces comportements problématiques et de les évaluer chez deux adolescents en rupture de formation, pris en charge au centre psychopédagogique de l'association Paidos. Ces derniers ont accepté de répondre à différents questionnaires évaluant l'impulsivité (questionnaire d'impulsivité UPPS), les stratégies de coping (Brief COPE), les stratégies cognitives de régulation émotionnelles (CERQ), l'anxiété (RCMAS), ainsi que certains traits de personnalité (Questionnaire de personnalité de Cattell). Bien que les traits de personnalité évalués semblent expliquer l'affiliation de ces adolescents à un groupe de pairs déviants, il apparaît au niveau individuel que l'impulsivité, et notamment les dimensions d'urgence et de manque de préméditation du modèle UPPS de Whiteside et Lynam (2001), ainsi que des stratégies de coping inadaptées telles que les stratégies de distraction et d'évitement, ont une grande implication dans le mode de fonctionnement de ces adolescents. Ces dimensions ont donc un impact négatif sur la santé de ces adolescents, ainsi que sur leur capacité à se réinsérer socialement et doivent donc être remises en question. L'intervention proposée dans ce travail vise donc l'obtention de meilleures capacités d'autocontrôle ainsi que l'utilisation de stratégies de coping plus fonctionnelles pour faire face aux évènements négatifs. Cependant, les grandes difficultés de ces adolescents à être réguliers au niveau de leur temps de présence au centre affectent la rapidité et l'efficacité de l'intervention proposée.
Stable URL https://archive-ouverte.unige.ch/unige:12598
Full text
Master (3 MB) - private document Private access
Structures
Research group Unité de psychologie clinique de l'adolescence (UPCA)

354 hits

0 download

Update

Deposited on : 2010-11-24

Export document
Format :
Citation style :