UNIGE document Scientific Article
previous document  unige:123454  next document
add to browser collection
Title

En-deçà du corpus : pour une phénoménologie de l’expérience langagière

Author
Published in Nouveaux cahiers de linguistique française. 2019, vol. 33, p. 335-351
Abstract Les études basées sur des corpus, nombreuses (entre autres en prosodie), s’intéressent à de la parole qui "a eu lieu", de la parole « au passé » (sauf parole à audience générique et intemporelle, non adressée singulièrement). Cette parole inerte est sans nul doute riche en informations ; il n’est pas vain de s’y pencher pour en observer les caractéristiques détaillées, et la granularité des interactions entre leurs dimensions constitutives, prosodiques, syntaxiques, textuelles, interactionnelles (Obin & al. 2008 ; Goldman & al. 2014 ; Grosman, Simon & Degand 2018, i.a.). Pour autant, en amont de tout corpus d’étude, il y a un temps où la parole – celle qu’on enregistre puis qu’on étudie – se produit et se déploie, le "maintenant" de son énonciation, avec son "je" et son "tu". Avant de se rigidifier dans un corpus, cette parole a été produite, adressée, entendue : elle a forcément été de la « parole au présent » (Auchlin 1999). C’est à ce moment-là, aux conditions qui en déterminent l’accès, à sa consistance et à son partage que cette note est consacrée. Les « blends expérientiels » (Auchlin 2013 ; Pršir & Simon 2013, i.a.) sont des figures émergentes occasionnelles de cette parole au présent. "A minima", ces figures montrent l’insuffisance d’un cadre strictement "interprétatif" pour le traitement des énoncés, et la nécessité d’un cadre *expérientiel* plus large. Je discute ici quelques aspects des conditions générales de ces émergences.
Keywords PragmatiqueDiscours-expérienciationProsodieCorpusPhénoménologieÉnaction
Identifiers
Full text
Article (Published version) (292 Kb) - public document Free access
Structures
Citation
(ISO format)
AUCHLIN, Antoine. En-deçà du corpus : pour une phénoménologie de l’expérience langagière. In: Nouveaux cahiers de linguistique française, 2019, vol. 33, p. 335-351. doi: 10.13097/qdg2-313w https://archive-ouverte.unige.ch/unige:123454

60 hits

11 downloads

Update

Deposited on : 2019-09-20

Export document
Format :
Citation style :