en
Scientific article
Open access
French

Entre finitude et infinitude : le paradoxe de l'ingénierie climatique

Published inLa Pensée écologique, vol. 3, no. 1, p. 75-85
Publication date2019
Abstract

Cette recherche propose d'étudier la géo-ingénierie – ou ingénierie climatique (IC) – sous le prisme d'un paradoxe d'ordre anthropologique que je nomme le « paradoxe de l'IC ». Ce dernier est défini comme étant l'existence simultanée d'une perception de la finitude et d'un esprit infini qui cherche à transcender cette finitude. Je suggère que l'IC découle de cette tension entre la perception de la finitude et l'esprit infini, et qu'il résulte de cette situation paradoxale une recherche d'un sentiment de transcendance ontologique. De façon générale, ce cadre d'analyse invite à repenser la manière d'aborder l'IC et les techniques y afférentes. Plus concrètement, il invite à repenser la définition de l'IC et les critères employés pour classer les techniques relevant de l'IC.

Keywords
  • Géo-ingénierie
  • Ingénierie climatique
  • Finitude
  • Infinitude
  • Anthropologie
Citation (ISO format)
HIRT, Léon Francis. Entre finitude et infinitude : le paradoxe de l’ingénierie climatique. In: La Pensée écologique, 2019, vol. 3, n° 1, p. 75–85. doi: 10.3917/lpe.003.0075
Main files (1)
Article (Published version)
accessLevelPublic
Identifiers
ISSN of the journal2558-1465
616views
216downloads

Technical informations

Creation04/18/2019 10:07:00 AM
First validation04/18/2019 10:07:00 AM
Update time03/15/2023 4:23:22 PM
Status update03/15/2023 4:23:21 PM
Last indexation05/03/2024 9:04:43 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack