en
Proceedings chapter
French

Le castor, un animal providentiel pour les Mésolithiques et les Néolithiques de Zamostje (Russie)

ContributorsChaix, Louis
Published inPetits animaux et sociétés humaines: du complément alimentaire aux ressources utilitaires, Editors Brugal, Jean-Philip & Desse, Jean, p. 325-336
Presented at Antibes, 23-25 octobre 2003
PublisherAntibes : Ed. APDCA
Publication date2004
Abstract

Le site préhistorique de Zamostje se trouve au nord de Moscou, sur les bords d'un affluent de la Volga. Il a livré des niveaux mésolithiques et néolithiques qui recèlent une riche faune de vertébrés. L'élan et le castor fournissent l'essentiel de l'alimentation carnée. Le castor a été exploité de manière intensive comme en témoignent les nombreuses traces visibles sur ses ossements. Certaines sont liées à la préparation de fourrures alors que d'autres sont attribuables à la consommation de la chair de l'animal. À cause de leur morphologie particulière, les mandibules ont fait l'objet de modifications anthropiques et furent utilisées comme ciseaux ou comme gouges. Le castor à Zamostje, comme dans de nombreux sites de cette zone, représente donc un apport important dans l'économie des populations mésolithiques et néolithiques de la grande plaine russe.

Keywords
  • Archéologie préhistorique
  • Castor
  • Mésolithique
  • Néolithique
  • Russie
  • Zamostje
Citation (ISO format)
CHAIX, Louis. Le castor, un animal providentiel pour les Mésolithiques et les Néolithiques de Zamostje (Russie). In: Petits animaux et sociétés humaines: du complément alimentaire aux ressources utilitaires. Antibes. Antibes : Ed. APDCA, 2004. p. 325–336.
Main files (1)
Proceedings chapter (Published version)
accessLevelRestricted
Identifiers
  • PID : unige:115559
ISBN2904110380
317views
0downloads

Technical informations

Creation04/01/2019 1:35:00 PM
First validation04/01/2019 1:35:00 PM
Update time03/15/2023 4:04:29 PM
Status update03/15/2023 4:04:28 PM
Last indexation01/17/2024 5:14:02 AM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack