en
Scientific article
Open access
French

Les chemins de la « reconversion autoritaire » en Angola

ContributorsPeclard, Didier
Published inPolitique africaine, vol. 110, no. 2, p. 5-20
Publication date2008
Abstract

En avril 2002, après 27 années de guerre civile, l'Angola est officiellement « entré en paix » suite à la défaite militaire du principal mouvement rebelle, l'Unita, et à la mort de son leader historique Jonas Savimbi. En septembre 2008, des élections législatives, les premières depuis 1992 et les deuxièmes que le pays ait jamais connues, sont censées consacrer la « normalisation » du pays et sa transition démocratique. Alors que les tentatives précédentes de sortie de conflit s'étaient soldées par de retentissants échecs, la paix semble cette fois bien installée. Pourtant, la transition « à l'angolaise » n'est pas sans ambiguïtés, limites ni contradictions. Ce dossier en analyse les principaux ressorts, et montre comment le MPLA, au faîte de sa puissance politique et économique grâce à sa victoire militaire et à un boom économique sans précédent soutenu par les ressources pétrolières du pays, a fait main basse sur une transition qui a tout de la « reconversion autoritaire ».

Citation (ISO format)
PECLARD, Didier. Les chemins de la « reconversion autoritaire » en Angola. In: Politique africaine, 2008, vol. 110, n° 2, p. 5–20. doi: 10.3917/polaf.110.0005
Main files (1)
Article (Published version)
Identifiers
ISSN of the journal0244-7827
418views
257downloads

Technical informations

Creation10/01/2018 11:37:00 AM
First validation10/01/2018 11:37:00 AM
Update time03/15/2023 8:46:18 AM
Status update03/15/2023 8:46:17 AM
Last indexation02/12/2024 12:55:07 PM
All rights reserved by Archive ouverte UNIGE and the University of GenevaunigeBlack