UNIGE document Master
previous document  unige:1422  next document
add to browser collection
Title

Influence des processus auditifs sur la compréhension du langage chez les enfants dyslexiques avec ou sans trouble spécifique du langage : Formation de groupes contrôles

Author
Neyroud, Sophie
Directors
Denomination Mémoire de Master en Psychologie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2008
Abstract Durant les dernières années un regain d'intérêt a été porté quant à la distinction des différents troubles du langage chez l'enfant, essentiellement la dyslexie développementale (D) et le trouble spécifique du langage (TSL). Briscoe et al. (2001) ont montré que la conscience phonologique serait déficitaire à la fois chez les enfants dyslexiques et ceux ayant un trouble spécifique du langage. Inversement Catts et al. (2005) parlent de conscience phonologique déficitaire uniquement chez les enfants dyslexiques purs. Concernant les processus auditifs, Tallal et al. (2003) concluent à un déficit des processus auditifs à la fois chez les D et les D +TSL. Inversement Mc-Arthur et Hogben (2001) et Heath et al. (1999) concluent à un déficit uniquement chez les enfants souffrant des deux troubles associés. L'objectif de cette recherche est double : d'une part il s'agit d'étudier les relations entre les processus auditifs et la phonologie dans la compréhension du langage, d'autre part il s'agit de comparer les difficultés entre un groupe d'enfants dyslexiques purs et un groupe d'enfants dyslexiques avec trouble spécifique du langage au niveau de la phonologie et des processus auditifs. Trois groupes contrôles ont étés créés dans le but de permettre une comparaison avec des groupes pathologiques formés dans une étude antérieure : un apparié en âge, un apparié en niveau de lecture et un apparié en niveau de langage oral. Les sujets effectuent une large batterie de tests comprenant des épreuves de langage oral, de lecture, de traitement auditif et de phonologie. Les résultats nous permettent de valider la formation de nos groupes contrôles et de confirmer sur le plan des processus de traitement auditifs les études précédentes de Heath et al. (1999) et Mc Arthur (2001) dont les auteurs postulent que seuls les sujets présentant un trouble comorbide de lecture et de langage oral ont des difficultés au niveau des processus auditifs. De même, nous avons observé qu'au niveau phonologique, la majorité des compétences sont affectées chez les enfants ayant le trouble comorbide lorsqu'on les compare aux enfants tout venants, ce qui n'est pas le cas chez les enfants dyslexiques purs. Dans une perspective clinique, l'association de tache auditives et phonologiques, comme le tâche de répétition de mots et de jugement d'ordre a permis de discriminer les deux groupes pathologiques. Ceci met en lumière la nécessité de prendre en compte ces deux domaines pour établir un diagnostic précis.
Stable URL http://archive-ouverte.unige.ch/unige:1422
Full text
Master (1.6 MB) - public document Free access
Structures

197 hits

253 downloads

Update

Deposited on : 2009-04-28

Export document
Format :
Citation style :