UNIGE document Master
previous document  unige:12743  next document
add to browser collection
Title

Übersetzen als Liebesersatz, Therapie und Beziehungskunst Die Darstellung der fiktiven Übersetzerin Analyse von sieben Fallbeispielen

Author
Siouda, Anja
Director
Denomination Master en traduction traductologie
Defense Maîtrise : Univ. Genève, 2010
Abstract Le mémoire veut contribuer à la traductologie féministe au moyen d'une analyse littéraire de sept textes (romans, nouvelles) où les protagonistes sont des traductrices. Il montre que la traductrice fictive souffre de la même image négative que le traducteur fictif et qu'elle est, de surcroît, bien souvent caractérisée de façon sexiste. Dans cinq des sept textes analysés, la traductrice, qui a un manque d'estime de soi, établit une relation avec le texte et/ou l'auteur du texte source. Cette relation se traduit souvent part une idéalisation, une admiration et une fascination exagérées de la traductrice envers le texte de l'auteur et lui-même et elle reproduit ainsi l'idée d'infériorité de la traduction face à l'original. Lorsque la traductrice fictive est utilisée comme métaphore dans le texte, elle a par contre une image positive en agissant comme médiatrice entre les humains, leurs cultures et leur religions. Textes analysés: Jacques Poulin, La traduction est une histoire d'amour Hélène Rioux, Traductrice de sentiments Christine Wolter, A.S. Sarah Dunant, Transgressions Patricia Reznikov, Juste à la porte du jardin d'Eden Barbara Frischmuth, Die Ferienfamilie Leila Aboulela, The Translator
Note Article paru dans : Traduire, revue française de la traduction, n° 226, « Face au miroir », 1/2012 (p. 21 à 36)
Stable URL http://archive-ouverte.unige.ch/unige:12743
Full text
Master (449 Kb) - public document Free access
Extended abstract (2 MB) - public document Free access
Structures
Research group Unité de traduction allemande

1287 hits

1873 downloads

Update

Deposited on : 2010-11-30

Export document
Format :
Citation style :