UNIGE document Maîtrise d'études avancées
previous document  unige:12603  next document
add to browser collection
Title

Mindfulness based cognitive therapy pour patients bipolaires : bénéfices symptomatiques et de pleine conscience rapportés par deux patients

Author
Thévenoz Burnand, Chantal
Director
Denomination MAS Evaluation et intervention psychologie
Defense Maîtrise d'études avancées : Univ. Genève, 2010
Abstract Cette étude de cas porte sur deux patientes bipolaires ayant participé à un groupe pilote de psychothérapie cognitive basée sur la pleine conscience (MBCT) de huit semaines, proposé par le Programme Bipolaire des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). La Mindfulness Based Cognitive Therapy (MBCT) est initialement destinée à prévenir la rechute dans le cadre du trouble dépressif majeur. Nous faisons l'hypothèse qu'elle peut aussi prévenir la rechute dépressive, hypomane ou maniaque chez des patients bipolaires en rémission ou faiblement symptomatiques, sur la base d'arguments théoriques et empiriques décrits dans le premier chapitre. L'évolution des patientes est décrite par des données psychométriques et qualitatives susceptibles de montrer des tendances au changement. Cette recherche ne teste pas la relation de causalité entre le traitement et les changements observés, mais montre la faisabilité de ce traitement et fournit des résultats exploratoires sur l'effet présumé du traitement. L'état thymique des patients (BDI-II, MADRS, YMRS) et leur niveau de compétences sur trois dimensions psychologiques (pleine conscience, flexibilité psychologique et stratégies de coping; MAAS, KIMS, AAQ-II, CERQ) ont été mesurés avant et après l'intervention. Ces compétences sont des ressources pour lutter contre la rechute dépressive ou maniaque, car elles permettent de se dégager des processus cognitifs responsables du déclenchement ou du maintien d'états thymiques pathologiques. Des corrélations entre l'évolution thymique et les changements cognitifs sont attendus. Les résultats montrent, respectivement, un maintien de l'état euthymique initial et, respectivement, un retour à l'état euthymique chez les participantes. Leurs capacités de pleine conscience ont significativement augmenté. Les autres capacités cognitives sont restées stables ou ont légèrement évolué dans le sens attendu. L'ampleur de ces changements est faible (généralement inférieure ou égale à un écart-type). Il est possible que ces résultats soient liés à l'intervention, plutôt qu'au hasard, car tous les indicateurs de changements vont dans le sens attendu.
Stable URL http://archive-ouverte.unige.ch/unige:12603
Full text
Master (432 Kb) - private document Private access
Structures
Research group Unité de psychopathologie et neuropsychologie cognitive (UPNC)

306 hits

0 download

Update

Deposited on : 2010-11-24

Export document
Format :
Citation style :