UNIGE document Maîtrise d'études avancées
previous document  unige:12590  next document
add to browser collection
Title

L'estime de soi peut-elle être restaurée par le biais de la psychothérapie interpersonnelle chez des personnes souffrant de dépression ?

Author
Limousin, Nicole
Director
Denomination MAS Evaluation et intervention psychologie
Defense Maîtrise d'études avancées : Univ. Genève, 2010
Abstract Ce travail de mémoire a pour objectif principal de présenter l'approche psychothérapeutique interpersonnelle dans le but d'évaluer son efficacité dans le traitement de la psychopathologie dépressive dont souffrent deux étudiantes qui sont venues effectuer un suivi au sein du Centre de Conseil Psychologique de l'Université de Genève. Pour effectuer cette prise en charge thérapeutique, il est nécessaire de mettre en évidence quel domaine interpersonnel est problématique chez chacune des consultantes afin de leur restituer le rôle qui leur fait actuellement défaut, de par les événements relationnels qu'elles vivent présentement. Une mise en lien est également faite entre ce type de suivi psychothérapeutique et l'estime de soi que peuvent éprouver les deux consultantes envers elles-mêmes. L'objectif est d'observer si l'amélioration du contexte interpersonnel, ainsi que de la symptomatologie dépressive, influe positivement sur l'estime de soi qui est souvent altérée auprès des personnes souffrant de dépression et vivant des difficultés relationnelles. Afin d'évaluer la sévérité de la dépression dont souffrent les deux consultantes, l'Inventaire de la Dépression de Beck (BDI-II) leur a été administrée. Quant à l'évaluation du degré d'estime de soi, l'Echelle de l'Estime de Soi de Rosenberg a été appliquée. Les résultats que nous observons démontrent qu'au-delà de rétablir des relations interpersonnelles satisfaisantes, la psychothérapie interpersonnelle permet également de réduire, voire faire disparaître, la symptomatologie dépressive des deux consultantes. De plus, l'estime de soi, souvent altérée chez les personnes souffrant de dépression, se trouve aussi améliorée, vu que l'estime de soi est liée à l'image que l'on a de soi, mais aussi à celle que nous renvoie les personnes de notre environnement proche. Ainsi il semble que les relations interpersonnelles ainsi que la diminution d'une symptomatologie dépressive représentent des déterminants importants au niveau du rétablissement d'une estime de soi amoindrie. Cela fait donc de l'approche psychothérapeutique interpersonnelle une intervention tout à fait pertinente pour traiter la dépression de manière explicite et d'améliorer l'estime de soi de manière implicite.
Stable URL http://archive-ouverte.unige.ch/unige:12590
Full text
Master (329 Kb) - private document Private access
Structures
Research group Unité de psychologie clinique des relations interpersonnelles (UPCRI)

211 hits

0 download

Update

Deposited on : 2010-11-24

Export document
Format :
Citation style :